Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dominique Baumont

  • : Le blog de Dominique BAUMONT
  • Le blog de Dominique BAUMONT
  • : UN ESPACE D'AFRIQUE ET D'HUMANITE, D'EXPERIENCES VECUES, UN ESPACE DE PARTAGE ET D'ECHANGE.
  • Contact

L' Auteur

  • Dominique BAUMONT
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique.

VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE.

2005–2007 en CENTRAFRIQUE.

2008–2010 au SENEGAL.

2012-2014 en 
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique. VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE. 2005–2007 en CENTRAFRIQUE. 2008–2010 au SENEGAL. 2012-2014 en REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.

Copyright

Recherche

Un voyage se fait toujours trois fois...

Une première en rêve, en imagination,

au ras des cartes.

Une deuxième le long des routes,

dans des bus rapiécés,

dans des gares en attente

d’hypothétiques trains,

dans des hôtels douteux ou des jardins radieux.

Enfin une troisième et interminable en souvenir,

dans la présence d’instants

qui vous constituent désormais

et que rien n’y personne ne peut effacer.

Elisabeth FOCH - Journaliste française - Prix Nadal 1990 

matin à Kikwit 2

 Matin à Kikwit. Bandundu. RDC

 

Archives

Une incitation au voyage. En chanson

La promesse d'une expérience de

Volontariat Solidaire réussie.

 

Musique de Zaz "On ira"

Vidéo de Ion Eminescu

Chargé de communication à la DCC

L'IVRE D'AFRIQUE

Copie (3) de la place du souvenir 1

voyager c'est...

...aller à la rencontre de la poussière savoureuse

des hommes.

Georges Scheade - Poète libanais

bonnes-Ouaka.jpg

db.jpg

au revoir les amis

Copie de entre-Kemb--et-Bangassou

calvaire 1

Kimbala 16

scène de rue

Catégories

EN PAYS PYGMEE - CENTRAFRIQUE

NGOUMA

famille-pygm-e

pygmées à Manasao

A MEDITER

enfant et vautour

Il y a pire que

le bruit des bottes, 

il y a le silence des pantoufles.

Max Frisch 

SENEGAL - 2010

regard du Sénégal 1-copie-1

enfants pointe sarène

regard du Sénégal-copie-1

regard du Sénégal 2

23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 07:47

 

 

Blog en pause pour quelques jours en raison d'un week-end prolongé dans la France profonde. Pendant ce temps là, je vous laisse méditer un proverbe malgache, mais en bonne compagnie...


 

Dans ce monde, si tu restes à dormir, tu mourras de faim.

Si tu implores Dieu, tu mourras de faim.

Débrouille-toi.

  singe

 

 

 

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 16:47

 

 

 

 

 

 

 

 

sans titre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 08:28

 

Lu pour vous dans l'édition en ligne de courrier interna

du 21 juin 2011.

 

 

 

 

Des puces à l'aide des rhinocéros.

ÉCOLOGIE

 

Bien des Asiatiques croient dur comme fer aux vertus anti-cancéreuses de la corne de rhinocéros, ce qui a entre autres pour conséquence malheureuse de favoriser le braconnage, en Asie comme en Afrique, relate Die Zeit.

Pour lutter contre la recrudescence de cette chasse illégale – 333 cas de braconnage avérés en 2010 rien qu'en Afrique du Sud –, les rhinocéros seront dorénavant équipés d'une puce RFID et surveillés par satellite. La puce est installée dans un petit trou creusé à même la corne de l'animal. Elle envoie par l'intermédiaire d'un satellite, à la manière d'un GPS, la position géographique exacte de chaque bête sur le téléphone portable des rangers, aussitôt alertés si l'un des rhinos se met à courir de façon soudaine ou reste immobile plus de six heures d'affilée. Ce dispositif ne suffira peut-être pas à sauver les rhinocéros de la mort clandestine, mais il permettra au moins de suivre les braconniers et la corne à la trace.

black rhinoceros 03photo internet 

 

 

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 08:32

 

Au cours de ma visite de l’ïle de Gorée j’ai ressenti tout au long ce week-end là un poignant sentiment de malaise. L’incontestable charme de l’île aux couleurs de renaissance italienne ne peut faire oublier les monstrueuses excations commises par les blancs et l’indicible souffrance des noirs.

J’ai découvert sur internet un beau poème d’un auteur qui m’est inconnu – Max – que je partage aujourd’hui.

 

Gorée 1

Blanc, souviens-toi

 Nuit d'Afrique
Soleil rouge
Nuit tragique.

Harmatthan au pollen meurtrier
Voyageur négrier
Lampyre de ponant
aux lumières de satan.

Nuit d'Afrique
Sur les seins desséchés de tes madones
Pardonne!

Moi le toubabou
Je pleure sur les chaînes rouillées
Et traine ma honte sur le rocher de Gorée

Gorée 3

la maison des esclaves

 

Gorée 2

les cellules

 

 

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 08:01

 

 

Le chemin tortueux ne casse pas les reins.

proverbe baoulé

afrique-artafrique-sculpture

statuettes baoulé

photo internet

 

 

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 09:04

 

A l'entrée de ce week-end, un petit air de nostalgie me donne l'envie de republier ce texte écrit quand j'étais au Sénégal en voyage en Casamance. (Août 2010)


 

dbC’est un concours de circonstance qui a fait que mes déplacements à l’intérieur du Sénégal l’ont été la plupart du temps seul. Expérience autre que celle de voyager avec plusieurs coopérants, aventure différente qui présentent l’une et l’autre des attraits.

Arrêtons-nous aujourd’hui sur ceux en solitaire.

Indicible parfum d’aventure et d’espace, de liberté première le voyage en solitaire permet le temps de la rencontre et le temps du regard, celui de la patience et du temps que l’on perd en allant au devant de cette rencontre sans connaître le lieu ni l’heure de celle-ci.

Chemin initiatique non tracé, ou plus exactement tracé par l’humeur du moment à la découverte de l’inconnu, cet inconnu si inquiétant et si attirant aux reflets changeants et capricieux. Tour à tour exigeant et rebelle ou s’abandonnant comme une femme facile, l’Inconnu avec un grand I ne se laisse pas approcher aisément, ne se laisse jamais apprivoiser, tout juste par moment autorise-t-il une escapade dans ses méandres d’ombre et de lumière à condition de le vouloir sûrement. Sa recherche n’est pas si aisée que cela car ses adversaires - et ils sont nombreux - la peur, la fatigue réelle ou imaginaire, la certitude du danger réel ou imaginaire, une vague mollesse aussi, physique et mentale, le fait toujours s’éloigner vers des contrées qui nous semble au premier abord inaccessibles. Ces contrées là ne sont pas inaccessibles, elles sont à notre portée si on veut bien jeter aux orties nos craintes paresseuses et confortables, pratiques comme des alibis.

Le voyage en solitaire n’autorise pas l’indifférence à la différence qu’il s’agisse des paysages traversés, des populations rencontrées, des mythes et symboles de celles-ci, des cultures. Il oblige à l’attention, à la modestie au recul. Il est une quête vers une sorte de vérité, il est une approche de la vérité.

De l’île de Gorée à Saint-Louis du Sénégal et la Casamance en passant par le car de nuit qui me ramène de Tambacounda, j’ai traversé seul ces vastes territoires inconnus et par là même, ceux inexplorés de mon âme.

Le voyage en solitaire est source de joies intenses nées de petites et grandes choses, du discours cahotant d’un chauffeur de taxi, du sourire des enfants d’un quartier pauvre de Ziguinchor, de celui d'une vieille veuve édentée au regard de brousse vers le Fouta Djalon, des étendues infinies de l’Afrique berceau du monde dont je suis un citoyen.

 

 

 

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 09:23

 

 

 

 

 

 

  Ne te laisse pas lécher par qui peut t'avaler.

pomp'afric

photo internet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 12:44

 

Quand Léopold Sedar Senghor se promenait dans Paris, cela donne ceci :


leopold_sedar_senghor.jpg

 "COMME JE PASSAIS", dans "Poèmes perdus"

 

 

 

 


 

COMME JE PASSAIS

  

Comme je passais rue Fontaine,

Un air plaintif de jazz

Est sorti en titubant,

Ebloui par le jour,

Et m’a chuchoté sa confidence

Discrétement

Comme je passais tout devant

La Cabane cubaine

Un parfum pénétrant de Négresse

L’accompagnait.

 

Voilà des nuits,

Voilà bien des jours au sommeil absent.

Réveillés en moi les horizons que je croyais défunt.

Et je saute de mon lit tout à coup comme un buffle

Mufle levé, jambes écartées,

Comme un buffle humant, dans le vent

Et la douceur modulée de la flûte polie,

La bonne odeur de l’eau sous les dakhars

Et celle, plus riche de promesses, des moissons mûres

Par les rizières.

Rizière en Casamance

rizière en Casamance

 

 

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 09:14

 

La possible solution : 

 

logo-ja2http://www.jeuneafrique.com/

 

 


Afrique: une plus grande intégration régionale favoriserait la croissance

06/06/2011 à 09h:31 | AFP

L'Afrique, où la croissance va ralentir cette année, doit renforcer son intégration régionale pour peser davantage face à ses partenaires commerciaux, notamment les pays émergents, selon un rapport publié lundi par l'OCDE, la Banque africaine de développement et les Nations unies.

L'Afrique a plutôt bien traversé la crise économique mondiale, estiment l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la BAD, le Programme de l'ONU pour le développement (PNUD) et la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique, dans ce rapport publié à Lisbonne.

Après s'être établie l'an dernier à 4,9%, la croissance sur le continent devrait ralentir en 2011 à 3,7%, sous le coup de "forts vents adverses": les événements politiques en Afrique du Nord et la flambée des prix alimentaires et du pétrole.

L'an prochain, la croissance devrait toutefois rebondir à 5,8%, "sous réserve d'un retour à la normalité économique" en Libye et en Côte d'Ivoire, estiment les auteurs du rapport.

"Donner la priorité à la santé, à l'éducation et aux services de base est indispensable pour s'assurer que les personnes les plus vulnérables ne sont pas laissées pour compte", estime Pedro Conceiçao, économiste en chef au bureau régional du PNUD pour l'Afrique.

Le chômage structurel reste élevé dans de nombreux pays et malgré les avancées observées entre 1996 et 2005, l'Afrique continue de progresser plus lentement sur le front de la lutte contre la pauvreté que les autres régions en développement, soulignent les auteurs du rapport.

Selon eux, une des clés pour doper la croissance est d'attirer des investissements dans des secteurs plus diversifiés et à plus forte valeur ajoutée que le pétrole, qui draine aujourd'hui la plupart des flux. D'autant que les événements survenus en Afrique du Nord avec la guerre en Libye risquent de refroidir les investisseurs.

L'Afrique peut néanmoins tirer profit de l'arrivée des pays émergents sur le continent, qui s'imposent désormais comme des partenaires à part entière, souligne le rapport.

En 2009, la Chine a ainsi dépassé les États-Unis, devenant le principal partenaire commercial de l'Afrique. Et au cours des dix dernières années, la part des échanges de l'Afrique avec les pays émergents a sensiblement augmenté, passant de 23% à 39%.

Si les partenaires traditionnels assurent encore la plus grande partie des échanges commerciaux (62%), de l'investissement (80%) et de l'aide publique au développement (90%) de l'Afrique, les pays émergents sont susceptibles d'offrir au continent noir de nouvelles opportunités de croissance et de développement.

Mais, préviennent les auteurs du rapport, l'intégration régionale, qui souffre aujourd'hui de l'instabilité politique dans certaines régions ou de sérieuses lacunes dans l'interconnexion, doit absolument s'accélérer.

"Les pays africains doivent améliorer les infrastructures régionales", a déclaré à l'AFP Jean-Philippe Stijns, économiste au Centre de développement de l’OCDE.

"Cela aurait un double avantage", estime-t-il: "stimuler l'économie au niveau régional, mais aussi attirer des investissements majeurs, ce dont manque l'Afrique aujourd'hui".

Une plus forte intégration régionale permettrait aussi aux pays africains d'accroître leur pouvoir de négociation lors des discussions avec leurs partenaires commerciaux, souligne le rapport.

Car "on ne peut pas espérer une discussion d'égal à égal entre un pays comme le Malawi et un pays comme la Chine", souligne M. Stinjs.

carte-afrique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


L'exemple à suivre : 

 

Le plus grand espace de libre-échange d'Afrique

voit le jour.

 logo reuters media fr

 

http://fr.reuters.com/

 

JOHANNESBURG (Reuters)

Jacob Zuma%20teteLe président sud-africain Jacob Zuma a lancé dimanche le plus grand espace de libre-échange d'Afrique rassemblant 26 pays membres de trois blocs commerciaux régionaux parfois rivaux.

Ce nouvel espace, baptisé "Zone de libre-échange", crée un marché unique de 875 milliards de dollars.

"Il n'existe aucun pays capable de prospérer à lui tout seul", a déclaré le chef de l'Etat de la "locomotive" économique du continent.

"La Zone de libre-échange nous aidera à coup sûr à accélérer les efforts d'intégration régionale pour s'assurer que les pays africains commercent entre eux à des conditions préférentielles", a-t-il ajouté devant un parterre de dirigeants africains venus assister à la cérémonie de lancement.

Dorénavant, la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), la Communauté de l'Afrique de l'Est (EAC) et le Marché commun pour l'Afrique australe et orientale (Comesa) travailleront ensemble comme s'il s'agissait d'un ensemble unique.

L'accord rassemblera environ la moitié des pays du continent mais l'intégration des économies africaines se heurte principalement aux inégalités et aux disparités économiques ainsi qu'à l'instabilité politique.

Viennent s'ajouter le poids de bureaucraties inefficaces, la faiblesse des infrastructures et l'existence de barrières douanières pénalisantes. AfriqueSudNewPF

Peroshni Govender, Jean-Loup Fiévet pour le service français

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 20:38

 

 

marché Youkounkoun

marché de Youkounkoun - Guinée Conakry

 

 

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article