Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dominique Baumont

  • : Le blog de Dominique BAUMONT
  • Le blog de Dominique BAUMONT
  • : UN ESPACE D'AFRIQUE ET D'HUMANITE, D'EXPERIENCES VECUES, UN ESPACE DE PARTAGE ET D'ECHANGE.
  • Contact

L' Auteur

  • Dominique BAUMONT
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique.

VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE.

2005–2007 en CENTRAFRIQUE.

2008–2010 au SENEGAL.

2012-2014 en 
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique. VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE. 2005–2007 en CENTRAFRIQUE. 2008–2010 au SENEGAL. 2012-2014 en REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.

Copyright

Recherche

Un voyage se fait toujours trois fois...

Une première en rêve, en imagination,

au ras des cartes.

Une deuxième le long des routes,

dans des bus rapiécés,

dans des gares en attente

d’hypothétiques trains,

dans des hôtels douteux ou des jardins radieux.

Enfin une troisième et interminable en souvenir,

dans la présence d’instants

qui vous constituent désormais

et que rien n’y personne ne peut effacer.

Elisabeth FOCH - Journaliste française - Prix Nadal 1990 

matin à Kikwit 2

 Matin à Kikwit. Bandundu. RDC

 

Archives

Une incitation au voyage. En chanson

La promesse d'une expérience de

Volontariat Solidaire réussie.

 

Musique de Zaz "On ira"

Vidéo de Ion Eminescu

Chargé de communication à la DCC

L'IVRE D'AFRIQUE

Copie (3) de la place du souvenir 1

voyager c'est...

...aller à la rencontre de la poussière savoureuse

des hommes.

Georges Scheade - Poète libanais

bonnes-Ouaka.jpg

db.jpg

au revoir les amis

Copie de entre-Kemb--et-Bangassou

calvaire 1

Kimbala 16

scène de rue

Catégories

EN PAYS PYGMEE - CENTRAFRIQUE

NGOUMA

famille-pygm-e

pygmées à Manasao

A MEDITER

enfant et vautour

Il y a pire que

le bruit des bottes, 

il y a le silence des pantoufles.

Max Frisch 

SENEGAL - 2010

regard du Sénégal 1-copie-1

enfants pointe sarène

regard du Sénégal-copie-1

regard du Sénégal 2

24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 12:04
la-petite-fille-qui.jpgAu cours de la mission que j’ai effectuée à Goma au Nord-Kivu en 2008, j’avais croisé par hasard sur la route entre Goma et Rutshuru une petite fille et j’avais relaté cette brève rencontre dans une chronique.
La recrudescence des violences dans cette région m’a remis en mémoire cette rencontre.
Quelques années plus tard qu’elle est devenue cette enfant ? Est-elle seulement vivante ? Et si oui dans quel état ? Comment est elle passée au travers (ou non) des terribles exactions commises par les rebelles ?
Interrogations un peu stériles je vous l’accorde, mais comment ne pas penser à elle et à beaucoup d’autres, hommes ou femmes, dans cette partie de monde qui depuis tant et trop d’années est le théâtre des pires horreurs dont sont capables les hommes.
 
La petite fille qui avait peur de moi.
La scène se passe entre Goma et Rutshuru au Nord-Kivu en République Démocratique du Congo où nous devions nous rendre pour les nécessités du programme. Bien qu’étant en saison sèche il pleuvait des hallebardes et quand il pleut en cette saison en Afrique, c’est toujours brutal.
Nous avions quitté Goma en convoi, c'est-à-dire à deux voitures, ce qui est plus prudent dans cette région (quand on peut le faire et ce n’est pas toujours le cas).
Au bout d’un certain temps le chauffeur de la voiture qui était derrière nous appelle le mien en nous informant qu’ils avaient un problème mécanique et devaient s’arrêter pour une réparation. Alain leur demande s’ils ont besoin d’aide, leur réponse fût négative. Nous nous contentons donc de nous garer sur le bas coté attendant qu’ils nous rejoignent.
C’est alors que nous avons vu apparaître au loin, marchant vivement sous la pluie tiède, un groupe de quelques personnes dont une petite fille au parapluie multicolore portant dans le dos un enfant. Son frère ?, son enfant ?
La troupe arrivée à notre hauteur je sors de la voiture et me dirige lentement vers la fillette avec le sourire le plus doux et le plus rassurant qu’il m’ait été donné de produire, sans très bien savoir pourquoi je vais vers elle si ce n’est que son air en désarroi me l’a fait trouver touchante. Craintive comme un petit chat elle commence par s’enfuir pour, quelques mètres plus loin se retourner en me lançant un regard un peu moins apeuré. Je refais quelques pas vers elle, elle recourt. Je m’arrête. La pluie tombe toujours à grands traits. De longues secondes s’écoulent. Elle se retourne doucement, je m’approche pour arriver à sa hauteur, elle m’attend. Il me vient alors l’idée, une idée de Blanc, de la prendre en photo. Je lui fais comprendre par gestes. Son regard se durcit légèrement. J’accentue mon sourire mais il devient alors sans effet. Je reprends le précédent. Cela va mieux mais c’est encore insuffisant voire inutile, et là je comprends que les quelques francs congolais donnés n’auraient jamais pu l’être sans ce long et silencieux préambule qui m’a été imposé par cette enfant.
Elle continue alors son chemin hardiment, passant devant moi en me regardant, un sourire radieux éclairant ses lèvres juvéniles.
 
Voila, ce n’était pas grand-chose, une rencontre en terre pauvre, en terre de guerre.la-petite-fille-qui.jpg
 
 
Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 17:38
Etre cultivé aujourd'hui, c'est porter en soi, à sa mort,
bien d'autres mondes que ceux de sa naissance;
c'est rechercher, revendiquer la différence, la dissemblance.
Etre cultivé aujourd'hui, c'est être tissé, métissé par la culture des autres.
Antoine de Saint-Exupéry St Ex
 
 
 
 
 
 
 
 

 Peinture-Ramedane--1-.jpg
 Jérome Ramedane - Peintre centrafricain.
 
 
 
Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 15:50

  Jeune fille sénégalaise 

regards 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ouvre l’œil et regarde,

tu verras ton visage dans tous les visages.

Tends l’oreille et écoute,

tu entendras ta propre voix dans toutes les voix.

 

Khalil Gibran

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 14:24

Poules-copie-1

Vous saviez, vous,

que l’origine des éléphants sur notre bonne vieille terre

était le résultat d’un adultère ?

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 09:47

 

 

En ces temps difficiles, il convient d'accorder notre mépris avec parcimonie,  

 tant nombreux sont les nécessiteux.patrimoine-chateaubriandFrançois René, vicomte de Chateaubriand

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 17:56
 
Banana - Copie
Tshiemfumu est un petit village de pêcheurs au nord de Muanda à quelques kilomètres de la frontière de l’enclave de Cabinda (Angola) et ne vit que de la fabrication artisanale et de la vente de poissons salés.
 
 
 
 

TF1
TF2
TF3
 Les barques de pêcheurs.

 
Poisson1Poisson3
 
 
 
 
 
 
 
 
Le poisson frais.    
 
 
 
 
 
 
 
   
 
Poisson4TF4Le poisson frais est ouvert en deux, généreusement recouvert de sel
et séché pendant trois ou quatre jours à l'air libre.
Un résultat délicieux.
Poisson2
Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 18:51
Sur la route entre Kisantu et Matadi, nous nous arrêtons pour acheter quelques fruits...
 slr3
slr2
slr1
slr4
slr5
Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 19:17

route-idem - Copie

Elles mènent pourtant bien quelque part ! Elles mènent toujours quelque part.

Parfois on en doute. Après les avoir roulées pendant plusieurs heures un intense sentiment de liberté jamais ressenti jusqu’alors nous saisi. Le soleil à la verticale brûle tout ce qu’il trouve. Dans la voiture c’est le silence. La poussière de latérite à l’odeur si particulière, entêtante, occupe l’espace, tout l’espace. Nous roulons rapidement mais le temps semble s’être arrêté. Nous sommes en Afrique Centrale, à ses confins septentrionaux.

Venue du fond des âges, nous proposant on ne sait quelle destination inconnue la piste s’ouvre et ne se referme jamais sur son destin aléatoire.

Et j’ai envie dire à la manière de Baudelaire :

Homme libre toujours tu chériras les pistes d’Afrique.pistes-africaines-blog

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 08:15

Sur la presqu’île du Cap Vert à Dakar, l’extrême pointe occidentale du continent africain se trouve le quartier Ouakam. Ce qui caractérise Ouakam se sont les deux collines, nommées « les Mamelles », dont la plus grande est le point culminant de la presqu'île et accueille le phare dit "phare des Mamelles" mis en service en 1864 et la seconde la statue de la Renaissance, monstrueuse et pâteuse sculpture de facture lourdement stalinienne voulue par Abdoulaye Wade, ancien Président.

Ce terme « Les mamelles » vient d’une triste légende, une légende Lébou, l’ethnie qui peuple cet endroit. La voici.

Autrefois vivait sur ce territoire une jeune-fille, Lébou donc, très très laide et très très bossue, tous ces contemporains se moquaient d’elle :

- Ouh la vilaine !

- Tu as vu sa bosse ?

- Comment veux-tu qu’elle trouve un mari ? Elle n’y arrivera jamais !

- Tant mieux, faire des enfants bossus ? Quelle horreur !

Un jour de désespoir, un jour encore plus triste que les autres, accablée de quolibets et ne voyant devant elle aucun jour heureux la pauvre jeune-fille décida de se jeter dans l’océan pour en finir enfin avec cette vie de malheur.

Seulement voilà, elle était tellement laide et tellement bossue que même l’océan n’en voulu point et la rejeta violemment sur le rivage. Retombant sur le dos, elle s’enfonça dans le sol, pas entièrement d’ailleurs car elle était bossue.

Et il ne reste d’elle, en surface, à fleur de terre que ses deux seins donnant ainsi son nom au lieu : « Les mamelles ».

le phare

le phare des mamelles

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 08:45

 

Île de Fadiouth

île de Fadiouth - Sénégal

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article