Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dominique Baumont

  • : Le blog de Dominique BAUMONT
  • Le blog de Dominique BAUMONT
  • : UN ESPACE D'AFRIQUE ET D'HUMANITE, D'EXPERIENCES VECUES, UN ESPACE DE PARTAGE ET D'ECHANGE.
  • Contact

L' Auteur

  • Dominique BAUMONT
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique.

VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE.

2005–2007 en CENTRAFRIQUE.

2008–2010 au SENEGAL.

2012-2014 en 
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique. VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE. 2005–2007 en CENTRAFRIQUE. 2008–2010 au SENEGAL. 2012-2014 en REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.

Copyright

Recherche

Un voyage se fait toujours trois fois...

Une première en rêve, en imagination,

au ras des cartes.

Une deuxième le long des routes,

dans des bus rapiécés,

dans des gares en attente

d’hypothétiques trains,

dans des hôtels douteux ou des jardins radieux.

Enfin une troisième et interminable en souvenir,

dans la présence d’instants

qui vous constituent désormais

et que rien n’y personne ne peut effacer.

Elisabeth FOCH - Journaliste française - Prix Nadal 1990 

matin à Kikwit 2

 Matin à Kikwit. Bandundu. RDC

 

Archives

Une incitation au voyage. En chanson

La promesse d'une expérience de

Volontariat Solidaire réussie.

 

Musique de Zaz "On ira"

Vidéo de Ion Eminescu

Chargé de communication à la DCC

L'IVRE D'AFRIQUE

Copie (3) de la place du souvenir 1

voyager c'est...

...aller à la rencontre de la poussière savoureuse

des hommes.

Georges Scheade - Poète libanais

bonnes-Ouaka.jpg

db.jpg

au revoir les amis

Copie de entre-Kemb--et-Bangassou

calvaire 1

Kimbala 16

scène de rue

Catégories

EN PAYS PYGMEE - CENTRAFRIQUE

NGOUMA

famille-pygm-e

pygmées à Manasao

A MEDITER

enfant et vautour

Il y a pire que

le bruit des bottes, 

il y a le silence des pantoufles.

Max Frisch 

SENEGAL - 2010

regard du Sénégal 1-copie-1

enfants pointe sarène

regard du Sénégal-copie-1

regard du Sénégal 2

10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 09:31

 

Demain matin je pars pour une semaine de vacances dans un petit village de France, un village de 77 habitants. Je ne vous dirai pas où il se trouve, encore moins son nom, j’aurais trop peur, fort égoïstement (j’assume), que succombant à son charme vous soyez trop nombreux à vous y rendre – il perdrait de son âme rurale - ou alors que quelque promoteur vorace et fou construise une sorte de village de vacances envahi aux beaux jours par des cohortes de joyeux et redoutables touristes.

Je peux cependant vous montrer une photo satellite de l’endroit.

le village inconnu

 

En revanche ces brèves vacances dans la campagne française me donne l’occasion de vous présenter un autre village où je me suis aussi rendu et là, je n’hésite pas à vous dire où il se trouve, le risque de voir les touristes suscités l’envahir est peu probable, il est moins aisé d’y aller et le voyage nettement plus long.

Il s’agit de Ourous dans la sous-préfecture de Youkounkoun au nord-ouest de la Guinée Conakry.

Voici également une photo satellite (partielle du village)

Ourous

 

Profitons-en donc pour regarder d’un peu plus près l’organisation spatiale de ces deux lieux.

On voit que les habitations du village de France sont serrées les unes contre les autres, regroupées presque frileusement autour de l’église, mais cela présente l’avantage de libérer de l’espace pour la culture ou l’élevage, les terres sont rares, couteuses et chaque m2 carré libre doit être exploité. Ce qui a pour conséquence une nette délimitation entre vie privée et espace de travail, entre terres et habitat, on vit en fait « à coté » de la nature.

A Ourous (les cercles que l’on aperçoit sont des cases) il s’agit d’un schéma totalement différent dans un tissu très lâche, ce qui n’empêche pas une vie communautaire intense. L’Afrique est le continent des grands espaces, la terre est tout aussi précieuse mais moins rare que dans les pays d’Europe. Ce qui pour nous est un luxe, l’espace, est quasiment la norme en Afrique où chacun vit, cultive ou élève sur de très vastes territoires et en symbiose profonde avec ceux-ci. Cela se lit, on le voit, dans la structure « urbaine » des villages.

C’est aussi l’expression d’un rapport à la nature bien différent du nôtre. On pourra donc relire:

http://dominique.baumont.over-blog.com/article-l-africain-et-son-rapport-a-la-nature-reprise-66224222.html               

 


A bientôt.


Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article

commentaires

Dominique BAUMONT 20/08/2011 07:25



Bon WE ausi aux toutous !



Dominique BAUMONT 20/08/2011 07:24



Très bon WE à toi aussi chère amie Fathia. Je t'embrasse. Dominique



Fathia Nasr 20/08/2011 06:42







Fathia Nasr 20/08/2011 06:40






 



Dominique BAUMONT 19/08/2011 21:14



Et un bien beau lion. Bisous et bonne fin de soirée. Dominique