Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dominique Baumont

  • : Le blog de Dominique BAUMONT
  • Le blog de Dominique BAUMONT
  • : UN ESPACE D'AFRIQUE ET D'HUMANITE, D'EXPERIENCES VECUES, UN ESPACE DE PARTAGE ET D'ECHANGE.
  • Contact

L' Auteur

  • Dominique BAUMONT
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique.

VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE.

2005–2007 en CENTRAFRIQUE.

2008–2010 au SENEGAL.

2012-2014 en 
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique. VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE. 2005–2007 en CENTRAFRIQUE. 2008–2010 au SENEGAL. 2012-2014 en REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.

Copyright

Recherche

Un voyage se fait toujours trois fois...

Une première en rêve, en imagination,

au ras des cartes.

Une deuxième le long des routes,

dans des bus rapiécés,

dans des gares en attente

d’hypothétiques trains,

dans des hôtels douteux ou des jardins radieux.

Enfin une troisième et interminable en souvenir,

dans la présence d’instants

qui vous constituent désormais

et que rien n’y personne ne peut effacer.

Elisabeth FOCH - Journaliste française - Prix Nadal 1990 

matin à Kikwit 2

 Matin à Kikwit. Bandundu. RDC

 

Archives

Une incitation au voyage. En chanson

La promesse d'une expérience de

Volontariat Solidaire réussie.

 

Musique de Zaz "On ira"

Vidéo de Ion Eminescu

Chargé de communication à la DCC

L'IVRE D'AFRIQUE

Copie (3) de la place du souvenir 1

voyager c'est...

...aller à la rencontre de la poussière savoureuse

des hommes.

Georges Scheade - Poète libanais

bonnes-Ouaka.jpg

db.jpg

au revoir les amis

Copie de entre-Kemb--et-Bangassou

calvaire 1

Kimbala 16

scène de rue

Catégories

EN PAYS PYGMEE - CENTRAFRIQUE

NGOUMA

famille-pygm-e

pygmées à Manasao

A MEDITER

enfant et vautour

Il y a pire que

le bruit des bottes, 

il y a le silence des pantoufles.

Max Frisch 

SENEGAL - 2010

regard du Sénégal 1-copie-1

enfants pointe sarène

regard du Sénégal-copie-1

regard du Sénégal 2

30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 07:56

 

Lu pour vous dans :

slate afrique


La sexualité noire est un mythe

l'auteur :

Slate Afrique

Est-il possible de faire l’impasse sur l’impact des valeurs morales imposées par la colonisation, lorsque l’on aborde le sujet des pratiques sexuelles en Afrique?

Pour les 60 contributeurs et plus d’African sexualities: A Reader, la réponse est oui. Publiée en juin 2011, cette compilation d’essais et de poèmes tente de théoriser la sexualité en Afrique en allant «au-delà des stéréotypes occidentaux», commente le site Think Africa Press (TAP) dans un article paru le 11 juillet 2011.

Ces stéréotypes s’illustrent entre autres par l’idée selon laquelle les noirs auraient une sexualité débridée, une fable «née dans l’esprit des colonisateurs blancs», érigée d’autorité en «connaissance scientifique au XIXe siècle».

Dans African sexualities, des universitaires diversifient les perspectives. Une démarche novatrice qui leur permet de sortir des clichés racialistes, estime TAP. Les comportements sexuels en Afrique sont alors dépeints sous des aspects tels que la masculinité au Ghana, le célibat au Swaziland, la criminalisation de l’homosexualité, ou encore l’inégalité entre hommes et femmes.

Toutefois, comme le rappelle l’éditrice de l’ouvrage Sylvia Tamale, il est difficile d’ignorer que la colonisation a laissé des traces dans les pratiques. Féministe, cette chercheuse est doyenne de la faculté de Droit de l’université Makarere à Kampala, la capitale ougandaise:

«Les méthodes coloniales de recherche et de théorisation mises en place pour aborder la sexualité en Afrique ont laissé des traces considérables et indélébiles dans la vie sexuelle des gens, explique-t-elle dans la préface du livre. Ce qui ne veut pas dire que le continent est otage de son histoire coloniale.»

A l'époque, plusieurs facteurs ont imposé des modes de comportement, comme si les mœurs préexistantes étaient inférieures. La notion de pudeur est arrivée par exemple avec la chrétienté et l’islam. Les missionnaires ont également introduit la notion de retenue dans l’acte sexuel.

En somme, l’objectif de Sylvia Tamale est de décomplexer les recherches sur la sexualité face à ces racines coloniales, tout en évitant de reproduire le même type de généralités sur les rapports sexuels en Afrique.

 


Lire aussi sur ce sujet:

Lu sur Think Africa Press, The Nordic Africa Institute

carte-afrique

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article

commentaires

Dominique BAUMONT 31/12/2011 10:44


Moi non plus Mureil je ne connais pas grand chose à la sexualité africaine, mais si l'Afrique fait l'objet des pires poncifs, des pires lieux communs c'est bien aux blancs qu'elle le doit. Bisous
et bon réveillon. Dominique

Dominique BAUMONT 31/12/2011 10:43


Bien sûr danae que les colonss n'ont pas laissé que de bonnes choses; et si l'Afrique est le continent qui fait l'objet des pires poncifs, des pires lieux communs c'set bien aux blancs qu'on le
doit. Amitiés et bon réveillon. Dominique

Dominique BAUMONT 31/12/2011 10:41


Merci Yvon. Oui le coloniaux ont laissés de bien tristes traces. Amitiés à toi et bonne journée. Dominique

Dominique BAUMONT 31/12/2011 09:02


Bon réveillon à toi Sonya. Bisous et à l'an prochain. Dominique

Dominique BAUMONT 31/12/2011 09:01


Je crois que tu n'as rien à m'envier en terme de dynamisme Muriel ! Bon réveillon à toi et à l'an prochain. Bisous. Dominique