Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dominique Baumont

  • : Le blog de Dominique BAUMONT
  • Le blog de Dominique BAUMONT
  • : UN ESPACE D'AFRIQUE ET D'HUMANITE, D'EXPERIENCES VECUES, UN ESPACE DE PARTAGE ET D'ECHANGE.
  • Contact

L' Auteur

  • Dominique BAUMONT
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique.

VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE.

2005–2007 en CENTRAFRIQUE.

2008–2010 au SENEGAL.

2012-2014 en 
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique. VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE. 2005–2007 en CENTRAFRIQUE. 2008–2010 au SENEGAL. 2012-2014 en REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.

Copyright

Recherche

Un voyage se fait toujours trois fois...

Une première en rêve, en imagination,

au ras des cartes.

Une deuxième le long des routes,

dans des bus rapiécés,

dans des gares en attente

d’hypothétiques trains,

dans des hôtels douteux ou des jardins radieux.

Enfin une troisième et interminable en souvenir,

dans la présence d’instants

qui vous constituent désormais

et que rien n’y personne ne peut effacer.

Elisabeth FOCH - Journaliste française - Prix Nadal 1990 

matin à Kikwit 2

 Matin à Kikwit. Bandundu. RDC

 

Archives

Une incitation au voyage. En chanson

La promesse d'une expérience de

Volontariat Solidaire réussie.

 

Musique de Zaz "On ira"

Vidéo de Ion Eminescu

Chargé de communication à la DCC

L'IVRE D'AFRIQUE

Copie (3) de la place du souvenir 1

voyager c'est...

...aller à la rencontre de la poussière savoureuse

des hommes.

Georges Scheade - Poète libanais

bonnes-Ouaka.jpg

db.jpg

au revoir les amis

Copie de entre-Kemb--et-Bangassou

calvaire 1

Kimbala 16

scène de rue

Catégories

EN PAYS PYGMEE - CENTRAFRIQUE

NGOUMA

famille-pygm-e

pygmées à Manasao

A MEDITER

enfant et vautour

Il y a pire que

le bruit des bottes, 

il y a le silence des pantoufles.

Max Frisch 

SENEGAL - 2010

regard du Sénégal 1-copie-1

enfants pointe sarène

regard du Sénégal-copie-1

regard du Sénégal 2

21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 19:11

 

La citation de John Kenneth Galbraith publiée hier a fait l’objet de nombreuses réactions que l’on pourrait résumer de la sorte : comment faire pour changer les choses ? nous sommes impuissants, nous ne pouvons nous substituer aux gouvernements…

Il m’est alors revenu en mémoire une chronique écrite en septembre 2007 - j’étais en Centrafrique - sous forme de lettre ouverte à mon petit-fils dans laquelle il est évoqué un livre de Bill Clinton. Je vous invite à lire cette chronique et l’ouvrage de Clinton. C’est rassurant, optimiste, nous en avons besoin car il est réjouissant d’apprendre que nous avons probablement beaucoup plus de pouvoir que nous le pensons.

 


 

Septembre 2007            

Arthur-1.jpgLETTRE OUVERTE A MON PETIT FILS

 

Je ne suis pas sûr mon cher petit Arthur que du haut de tes presque cinq ans le livre dont je vais te parler trouve un écho immédiat dans ton esprit. Ce n’est pas grave, j’écris cette chronique en pensant à toi et en souhaitant que tu la lises un jour.

C’est un ouvrage qui vient de paraître, écrit par Bill Clinton, ancien président des Etats-Unis. « Donner - Comment chacun d’entre nous peut changer le monde ». Le titre est le ton du livre. Clinton y reconnaît clairement les limites de l’action gouvernementale, ce qui n’est pas un mince constat venant de celui qui fut l’homme le plus puissant de la planète.

Et il insiste : « L’action individuelle et citoyenne est non seulement le complément nécessaire de l’action publique, mais peut être aussi parfois plus efficace. »

Seigneur ! Nous autres fourmis anonymes formant les peuples de la terre aurions donc un rôle aussi éminent à jouer dans la marche du monde ? Nous pourrions peser afin que cette grande et complexe organisation qu’est l’humanité devienne plus juste, plus humaine, plus propre ?

Eh oui, il nous invite à prendre en mains notre destinée collective, un peu comme les fourmis bâtissent et entretiennent leur propre demeure, la terre étant notre demeure commune.

Que chacun d’entre nous prenne conscience que nous devons et surtout que nous pouvons être les acteurs de notre futur, qu’il n’y a pas de fatalité dans le désordre actuel, c’est la leçon de Clinton.

Les lourdes et dangereuses secousses qui ébranlent tous nos équilibres sont autant de causes à défendre et celles-ci ne manquent pas : l’environnement, le réchauffement, la déforestation, les espèces animales en voie de disparition, les espèces humaines en voie de disparition, la pauvreté, les droits de l’homme, en Centrafrique bafoués avec constance, etc,

etc…

Parmi ces causes, si tu choisis celle où tu aideras les autres en détresse, évite de les écraser d’une excessive compassion, cette solution des velléitaires, et agis.

Agis et donne dans tous les cas, ici ou là-bas, dans ton village, dans ton quartier ou à l’autre bout du monde, cela n’a pas d’importance, mais agis et donne. Ce sera à toi de trouver la forme d’engagement qui te convient le mieux et dis toi bien que tous sans exception, entre vingt et soixante dix ans, voire au-delà, pouvons dégager, un jour où l’autre une fenêtre dans notre vie, un peu de temps pour corriger les excès des erreurs passées et prévenir celles à venir.

Ceci ne coûte rien, sinon de l’énergie et du coeur, c’est aussi un autre art de vivre que celui qui consiste à conjuguer sagement ses intérêts personnels avec ceux de la collectivité : les deux ne sont en aucun cas incompatibles.

Et puis vois-tu mon cher petit-enfant, je trouve en définitive que c’est une pensée bien réjouissante et bien réconfortante, joyeuse même, que de se dire et de savoir que nous avons entre nos mains individuelles une partie du destin du monde à condition toutefois de décider de nous y atteler, simplement, collectivement, sans faiblesse.

Comme les fourmis.

fourmis2

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article

commentaires

Dominique BAUMONT 24/11/2011 13:42


Merci Yvon. A bientôt. Dominique

Yvon 24/11/2011 13:29


bonne journée à toi aussi, Dominique

Dominique BAUMONT 24/11/2011 08:44


Je me doutais un peu Muriel que tu serais d'accord avec moi. Ton blog le prouve. Bisous et bonne journée. Dominique

Dominique BAUMONT 24/11/2011 08:16


Merci Yvon. Bonne journée à toi. Amitiés. Dominique

Dominique BAUMONT 24/11/2011 08:15


Ben oui Eva ! il a 8 ans ! Bises et bonne journée. Dominique