Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dominique Baumont

  • : Le blog de Dominique BAUMONT
  • Le blog de Dominique BAUMONT
  • : UN ESPACE D'AFRIQUE ET D'HUMANITE, D'EXPERIENCES VECUES, UN ESPACE DE PARTAGE ET D'ECHANGE.
  • Contact

L' Auteur

  • Dominique BAUMONT
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique.

VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE.

2005–2007 en CENTRAFRIQUE.

2008–2010 au SENEGAL.

2012-2014 en 
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique. VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE. 2005–2007 en CENTRAFRIQUE. 2008–2010 au SENEGAL. 2012-2014 en REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.

Copyright

Recherche

Un voyage se fait toujours trois fois...

Une première en rêve, en imagination,

au ras des cartes.

Une deuxième le long des routes,

dans des bus rapiécés,

dans des gares en attente

d’hypothétiques trains,

dans des hôtels douteux ou des jardins radieux.

Enfin une troisième et interminable en souvenir,

dans la présence d’instants

qui vous constituent désormais

et que rien n’y personne ne peut effacer.

Elisabeth FOCH - Journaliste française - Prix Nadal 1990 

matin à Kikwit 2

 Matin à Kikwit. Bandundu. RDC

 

Archives

Une incitation au voyage. En chanson

La promesse d'une expérience de

Volontariat Solidaire réussie.

 

Musique de Zaz "On ira"

Vidéo de Ion Eminescu

Chargé de communication à la DCC

L'IVRE D'AFRIQUE

Copie (3) de la place du souvenir 1

voyager c'est...

...aller à la rencontre de la poussière savoureuse

des hommes.

Georges Scheade - Poète libanais

bonnes-Ouaka.jpg

db.jpg

au revoir les amis

Copie de entre-Kemb--et-Bangassou

calvaire 1

Kimbala 16

scène de rue

Catégories

EN PAYS PYGMEE - CENTRAFRIQUE

NGOUMA

famille-pygm-e

pygmées à Manasao

A MEDITER

enfant et vautour

Il y a pire que

le bruit des bottes, 

il y a le silence des pantoufles.

Max Frisch 

SENEGAL - 2010

regard du Sénégal 1-copie-1

enfants pointe sarène

regard du Sénégal-copie-1

regard du Sénégal 2

9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 17:32

 

Dans un village, il y avait un jeune homme beau, fort et intelligent. Malheureusement, ce jeune homme n'avait jamais eu de chance. Toute sa vie, la malchance l'avait poursuivi et cela le désespérait. Alors un jour, il en parla à son père. Il souhaitait trouver la solution pour avoir enfin de la chance et que sa vie puisse enfin lui sourire. Son père réfléchit longuement car ce n'était pas un problème facile à résoudre. Au bout de quelques jours, il finit par lui dire :
- Mon fils, tu devrais aller là-haut sur cette grande montagne. De là-haut, demande l'aide du bon dieu, il te répondra sûrement...
Suivant ce bon conseil, le jeune homme se mit en route. Il marcha très longtemps car la montagne était très éloignée. Il dût franchir des rivières impétueuses, traverser des forêts profondes, des déserts brûlants, et encore d'autres forêts profondes. 
Dans l'une de ces forêts, il tomba soudain nez à nez avec un gigantesque lion. Apeuré, il se mit à le supplier :
- Lion, par pitié, lion, ne me mange pas ! Je suis beau, fort et intelligent mais je n'ai pas de chance !
Le lion répondit :
- J'aimerais te manger mais, tel que tu me vois, je n'ai pas d'appétit... Aide-moi s'il te plaît à retrouver de l'appétit et je t'épargnerai.
Ce à quoi le jeune homme répondit :
- Je vais à la rencontre du bon dieu, là-haut sur la montagne. Peut-être pourra-t-il me dire ce que tu dois faire. Je te retrouverai à mon retour et, tu verras, j'aurai une solution pour toi !
Epargné par le lion, le jeune homme reprend alors son chemin. Quelques heures plus tard, alors qu'il approche de la montagne, il tombe nez à nez avec un arbre gigantesque qui lui barre le chemin. Le jeune homme le supplie alors :
- Arbre, je t'en prie, laisse-moi passer. Je suis beau, fort et intelligent mais je n'ai pas de chance ! Si tu m'empêches d'aller sur la montagne, tu vas briser ma vie !
L'arbre répondit :
- Je peux te céder le passage, mais regarde mes feuilles : je suis en train de me dessécher. Si tu m'aides à trouver une solution pour que je cesse de me dessécher, je te laisserai passer.
- Je vais à la rencontre du bon dieu, là-haut sur la montagne. Peut-être pourra-t-il me dire ce que tu dois faire. Je te retrouverai à mon retour et, tu verras, j'aurai une solution pour toi !
Le jeune homme reprend alors son chemin et arrive enfin au pied de la montagne. Au moment de commencer l'ascension, il aperçoit une petite cabane. Devant cette cabane se tient une très belle jeune fille en pleurs. Emu par ce spectacle, le jeune homme s'approche d'elle et lui demande les raisons de sa tristesse.
- Hélas, lui répond la jeune fille, je suis belle, jeune et intelligente, mais je suis seule. Je n'ai vraiment pas de chance...
- Moi non plus, je n'ai pas de chance, répondit le jeune homme. Mais ne t'inquiète pas ; je vais aller voir le bon dieu sur la montagne. Il m'aidera et il pourra sûrement t'aider aussi. Je te retrouverai à mon retour et, tu verras, j'aurai une solution pour toi !
Ayant laissé la jeune fille derrière lui, il arrive bientôt au sommet de la montagne. Là, il se met à implorer le bon dieu :
- Bon dieu, bon dieu, aide-moi, je t'en prie. Je suis beau, fort et intelligent mais je n'ai pas de chance !
A ce moment, il entend une voix d'outre-tombe qui lui dit :
- Tu veux vraiment avoir de la chance ? Eh bien retourne vers ton village et là, la chance te sourira !
Etonné par une solution aussi simple, le jeune homme manque d'oublier la promesse qu'il a fait au lion, à l'arbre et à la jeune fille de demander au bon dieu une solution pour eux. Le bon dieu lui dit alors :
- Dis à la jeune fille qu'elle doit simplement se trouver un mari beau, fort et intelligent. Dis à l'arbre qu'il se dessèche à cause d'un trésor enfoui près de ses racines. Dis au lion que pour retrouver l'appétit, il doit manger l'homme le plus bête qu'il ait jamais rencontré.
Enchanté que tous les problèmes trouvent une solution aussi simple, le jeune homme s'empresse de retourner vers son village où la chance l'attend. Au pied de la montagne, il retrouve la jeune fille :
- Jeune fille, j'ai la solution : tu dois épouser un mari beau, fort et intelligent !
- C'est magnifique ! Mais... ce mari, c'est toi ! Epouse-moi !
- Non non, moi je dois retourner à mon village car là-bas, la chance m'attend...
Un peu plus loin, il retrouve l'arbre :
- Arbre, j'ai la solution : il y a un trésor enterré à tes pieds. Trouve quelqu'un pour le déterrer et tu cesseras de te dessécher.
- C'est magnifique ! Mais... cette personne qui doit déterrer le trésor, c'est toi ! Ainsi tu seras riche !
- Non non, moi je dois retourner à mon village car là-bas, la chance m'attend...
Enfin, un peu plus loin, il retrouve le lion :
- Lion, j'ai la solution : pour retrouver l'appétit, tu dois manger l'homme le plus bête que tu aies jamais rencontré !
- C'est magnifique ! Mais comment as-tu fait pour savoir ça ?
- C'est simple, le bon dieu me l'a dit. Il m'a dit aussi que la belle jeune fille devait prendre un mari beau et fort et que l'arbre devait trouver quelqu'un pour déterrer le trésor à ses pieds. Mais il faut que je te laisse. Je dois retourner à mon village car là-bas, la chance m'attend.
Alors le lion se met à rire et s'exclame :
- Excuse-moi, mais je ne peux pas te laisser partir ! Tu es vraiment la personne la plus bête que j'aie jamais rencontrée ! Je vais te manger...

Copie (3) de la place du souvenir 1

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans MYTHES ET SYMBOLES EN AFRIQUE
commenter cet article

commentaires

grain 09/03/2013 19:29


Moralité: les honnêtes gens se font toujours manger! J'ai bien aimé retrouver votre blog et ce conte est magnifique!


Grain

chevrette13 23/02/2013 15:22


être honnête ne rapporte pas !! je suis aussi bête que lui !!


j'espère que tout va bien pour toi, nous avons passé plus d'un mois au chaud en Guadeloupe, mais de retour nous avons retrouvé le froid !!


prends soin de toi

jambo-africa 07/02/2013 13:35


Bonjour Dominique!....


Je suis très heureuse de te retrouver!...Il y a si longtemps!...


Hé oui, j'ai passé 3 mois merveilleux au Sénégal!...Je suis rentrée pour passer LES FETES  de fin d'année avec Elisabeth et Stéphane!...Nous parlons très souvent de toi ici!...Et au
Sénégal aussi d'ailleurs!...Que de merveilleux souvenirs!.... Je prépare mon prochain départ!...L'Afrique me manque tellement!...Pour diverses raisons!   Il me semble que là bas, je suis un
peu plus près de Momo!...Il aimait tellement ce PAYS D'ACCUEIL!...


J'espère que toi, tu vas bien !...


Merci beaucoup pour ce joli conte congolais!...Amicales pensées!   Bisous   Maria


 

Dominique BAUMONT 17/01/2013 09:12


J'avais pourtant bien pris le soin chère Eva de préciser que ce conte ne pouvait être lu QUE par des personnes intelligentes. Pourquoi donc vous êtes vous fourvoyée à vouloir le lire ? Vous ne
m'écoutez donc jamais ?


Bon, pour cette fois je ne dis rien mais ne recommencez pas.


Je vous embrasse et bonne journée.


Dominique

eva 16/01/2013 23:49


je suis venue déjà hier, et... il m'a fallu un certain temps pour... (comprendre ?). C'est parfois très mystérieux le chemin de l'Afrique... En tout cas, ça m'a laissée perplexe ! Vous me manquez
Dominique, vos taquineries gentilles me manquent, vous ne manqueriez pas de vous moquer de moi si vous aviez le temps (et la connexion) pour répondre à ce com... Je vous fais une grosse
bise