Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dominique Baumont

  • : Le blog de Dominique BAUMONT
  • Le blog de Dominique BAUMONT
  • : UN ESPACE D'AFRIQUE ET D'HUMANITE, D'EXPERIENCES VECUES, UN ESPACE DE PARTAGE ET D'ECHANGE.
  • Contact

L' Auteur

  • Dominique BAUMONT
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique.

VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE.

2005–2007 en CENTRAFRIQUE.

2008–2010 au SENEGAL.

2012-2014 en 
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique. VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE. 2005–2007 en CENTRAFRIQUE. 2008–2010 au SENEGAL. 2012-2014 en REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.

Copyright

Recherche

Un voyage se fait toujours trois fois...

Une première en rêve, en imagination,

au ras des cartes.

Une deuxième le long des routes,

dans des bus rapiécés,

dans des gares en attente

d’hypothétiques trains,

dans des hôtels douteux ou des jardins radieux.

Enfin une troisième et interminable en souvenir,

dans la présence d’instants

qui vous constituent désormais

et que rien n’y personne ne peut effacer.

Elisabeth FOCH - Journaliste française - Prix Nadal 1990 

matin à Kikwit 2

 Matin à Kikwit. Bandundu. RDC

 

Archives

Une incitation au voyage. En chanson

La promesse d'une expérience de

Volontariat Solidaire réussie.

 

Musique de Zaz "On ira"

Vidéo de Ion Eminescu

Chargé de communication à la DCC

L'IVRE D'AFRIQUE

Copie (3) de la place du souvenir 1

voyager c'est...

...aller à la rencontre de la poussière savoureuse

des hommes.

Georges Scheade - Poète libanais

bonnes-Ouaka.jpg

db.jpg

au revoir les amis

Copie de entre-Kemb--et-Bangassou

calvaire 1

Kimbala 16

scène de rue

Catégories

EN PAYS PYGMEE - CENTRAFRIQUE

NGOUMA

famille-pygm-e

pygmées à Manasao

A MEDITER

enfant et vautour

Il y a pire que

le bruit des bottes, 

il y a le silence des pantoufles.

Max Frisch 

SENEGAL - 2010

regard du Sénégal 1-copie-1

enfants pointe sarène

regard du Sénégal-copie-1

regard du Sénégal 2

1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 10:45

 

 

bonobo 7Sur une des vingt quatre communes que compte la ville de Kinshasa, Mont Ngafula, située en périphérie sud se trouve « lola ya bonobo », le paradis des bonobos en lingala. Sur les trente cinq hectares de ce sanctuaire et que longe la rivière Lukaya, vit une soixantaine de ces grands singes en attendant leur réintroduction dans leur biotope naturel.

Le sanctuaire a été créé en 1994 par une belge, Claudine André.

La connaissance de l’existence du bonobo est récente : ce n’est qu’en 1929 que l’anatomiste E. Schwartz le découvre en République Démocratique du Congo sur un petit territoire de 200 000 kms carrés, entre la rive gauche du fleuve Congo et la rive droite de la rivière Kasaï. Le bonobo n’existe nulle part ailleurs en Afrique et dans le monde que sur ce petit espace, (100% congolais nous précise fièrement notre guide) c’est dire la fragilité de sa survie et la nécessité de protéger cette espèce en voie de disparition rapide. En 1980 on comptait 100 000 individus environ et aujourd’hui ils ne seraient plus que 10 000. Il y a plusieurs causes à cela : la déforestation intempestive (mais lucrative), la faible fécondité, une femelle ne met au monde guère plus de cinq à six petits dans sa vie, et la chasse. Arrêtons-nous sur celle-ci.

On chasse le bonobo pour le trafic de viande, pour le simple plaisir de tuer ou pour capturer les petits et en faire des animaux de compagnie : cette pratique est formellement interdite. Quand les jeunes bonobos peuvent être récupérés et sauvés ils sont emmenés à lola ya bonobo. Le bonobo, fragile de nature et traumatisé par le meurtre de ses parents – il possède une mémoire très vive des événements - a donc besoin d’affection de tendresse et de réconfort, mais il n’a plus ses parents… On lui procure donc une maman debonobo 4 substitution. C’est une jeune femme congolaise qui a en charge deux à trois petits : elle les nourrit, les lave, joue avec eux, les cajole, les gronde car ils sont souvent facétieux et taquine volontiers leur « maman ». C’est un spectacle assez drôle à regarder.

Une fois devenus adultes on les prépare à réintégrer leur milieu naturel, ce petit territoire de 200 000 kms2 et ceci de manière progressive : on cache la nourriture dans la forêt de lola ya bonobo, ils doivent se débrouiller pour la trouver. Ils apprennent à (re) faire leur nid, c’est le terme employé car il s’agit d’une sorte « hamac » de branchage dans les hautes futées. Cela prend du temps mais naturellement ils y arrivent… le bonobo détient 99% de notre patrimoine génétique !

bonobo 6L’organisation sociale est plutôt d’ordre matriarcal. Dans le groupe il y a une femelle dominante qui régit tout son monde avec entre autre la distribution équitable de vivres ou quand un danger survient, un serpent par exemple, le mâle se réfugie courageusement dans son nid pendant que la femelle tue l’agresseur seule ou avec d’autres congénères, mais sans coup férir.

Il n’attrape jamais la malaria (le paludisme) car dans le placenta de la mère se trouve une substance dont j’ai oublié le nom mais qui les protège de cette affection. Il y a là une piste sérieuse de recherche en médecine. Ils sont également porteurs sains du sida et ceci explique peut-être cela : pour la petite histoire rappelons que les bonobos sont aussi dénommés « les hippies de la forêt » en référence au célèbre slogan des hippies dans les années soixante en Europe « faites l’amour pas la guerre ». En effet les conflits à l’intérieur du groupe se résolvent toujours au cours de longues étreintes amoureuses et collectives, sans distinction de sexe, mais apaisant ainsi joyeusement les humeurs belliqueuses des différents protagonistes.

bonobo 1

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article

commentaires

jambo-africa 24/09/2012 18:22


COUCOU Dominique!....Moi aussi, je  pense beaucoup aux bons moments passés au Sénégal!.... Georges aussi pense bien à toi!...Il me demande toujours si j'ai de tes nouvelles!...Je
pense qu'internet te manque beaucoup!...C'EST TELLEMENT PLUS SIMPLE DE COMMUNIQUER!... As tu toujours la même adresse mail ?...Je pars le 6 Octobre pour le Sénégal!....Projet un puits en Brousse
et jardins de Femmes!   Travaux déjà en cours!...Bonne semaine Dominique!....Stéphane et Elisabeth te saluent!   Bisous et à bientôt!....Maria





 

Dominique BAUMONT 22/09/2012 11:40


Merci de votre visite Eva. Bisous et bon WE. Dominique

Dominique BAUMONT 22/09/2012 11:39


Merci de votre visite Armide-pistol. Amitiés et bon WE. Dominique

Dominique BAUMONT 22/09/2012 11:39


Merci de ta visite Muriel. ta photo est magnifique ! Bisous et bon WE. Dominique

Dominique BAUMONT 22/09/2012 11:37


merci chevrette tout va bien pour moi mais pas trop rpésent sur mon blog... Merci de ta visite. bises et bon WE. Dominique