Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dominique Baumont

  • : Le blog de Dominique BAUMONT
  • Le blog de Dominique BAUMONT
  • : UN ESPACE D'AFRIQUE ET D'HUMANITE, D'EXPERIENCES VECUES, UN ESPACE DE PARTAGE ET D'ECHANGE.
  • Contact

L' Auteur

  • Dominique BAUMONT
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique.

VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE.

2005–2007 en CENTRAFRIQUE.

2008–2010 au SENEGAL.

2012-2014 en 
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique. VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE. 2005–2007 en CENTRAFRIQUE. 2008–2010 au SENEGAL. 2012-2014 en REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.

Copyright

Recherche

Un voyage se fait toujours trois fois...

Une première en rêve, en imagination,

au ras des cartes.

Une deuxième le long des routes,

dans des bus rapiécés,

dans des gares en attente

d’hypothétiques trains,

dans des hôtels douteux ou des jardins radieux.

Enfin une troisième et interminable en souvenir,

dans la présence d’instants

qui vous constituent désormais

et que rien n’y personne ne peut effacer.

Elisabeth FOCH - Journaliste française - Prix Nadal 1990 

matin à Kikwit 2

 Matin à Kikwit. Bandundu. RDC

 

Archives

Une incitation au voyage. En chanson

La promesse d'une expérience de

Volontariat Solidaire réussie.

 

Musique de Zaz "On ira"

Vidéo de Ion Eminescu

Chargé de communication à la DCC

L'IVRE D'AFRIQUE

Copie (3) de la place du souvenir 1

voyager c'est...

...aller à la rencontre de la poussière savoureuse

des hommes.

Georges Scheade - Poète libanais

bonnes-Ouaka.jpg

db.jpg

au revoir les amis

Copie de entre-Kemb--et-Bangassou

calvaire 1

Kimbala 16

scène de rue

Catégories

EN PAYS PYGMEE - CENTRAFRIQUE

NGOUMA

famille-pygm-e

pygmées à Manasao

A MEDITER

enfant et vautour

Il y a pire que

le bruit des bottes, 

il y a le silence des pantoufles.

Max Frisch 

SENEGAL - 2010

regard du Sénégal 1-copie-1

enfants pointe sarène

regard du Sénégal-copie-1

regard du Sénégal 2

15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 09:55

 

Il y a bien longtemps –je crois que c’était dans les années quatre vingt-  j’avais visité le palais Idéal du facteur Ferdinand Cheval à Hauterives dans la Drôme. Unique exemple d’architecture naïve en France d’après André Malraux qui l’a fait classer monument historique, je viens de retrouver dans  mes cartons un texte que j’avais écrit à cette époque.

Quittons donc un instant l’Afrique pour nous plonger le temps d’une courte lecture dans l’univers à la fois mystique, magique et merveilleux de Ferdinand Cheval.

Et sommes nous vraiment si éloigné que cela d’une certaine pensée et d’un certain art africains ?

(Ce qui n’exclut en rien les influences Kmers, les éléments de vocabulaires formels de chalet suisse ou de l'architecture du Nouveau Mexique.)


palais ideal Dees Chinniah

J’ai vu

Des entrelacs d’orgueil et d’humilité

Des étincelles de rêves et de pierres

Apres.

Superbe symphonie

Et petit air

Tendre

D’enfant très pur

Hymne de flammes sur un piano désaccordé.

J’ai entendu

Les chants de tes oiseaux

Qui s’accordaient

A la gloire de tes Grands Hommes

Archimède et les autres.

J’ai vécu

Ton palais de génie

Et de travail

Comme on chante les heures folles

Immaculées et violentes

Des nuits d’amour et de cauchemar.

J’ai respiré tes pierres tourmentées

Quand

Aux parfums de la mosquée

Se glissaient les effluves

De tes doigts épuisés

D’efforts obscurs

A la gloire à la gloire à la gloire

De tes phantasmes de pierres vivantes

Couleur de peine.

 Ferdinand Cheval

Conquérant irréel

Perdu dans les vents de hautes altitudes

Tu sauves les vrais fous

Du gris obtus

Du gris poussière

De la mort plus que lente.

      Art de racines lointaines et de rêves perdus

Lueur d’infini

Souffle d’espoir…

J’écoute.

Dominique Baumont   

 


Pour plus d'informations sur le palais idéal suivre ce lien: link 


Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article

commentaires

eva 18/03/2014 09:53


Je n'ai jamais visité ce "palais"... mais si j'ai l'occasion, je le ferai en me souvenant de votre poème Dominique... Je n'avais jamais pensé à faire un lien avec les Arts Premiers... 


PS : belle écriture évidemment... 


Bises

Laplane Vivien 15/03/2014 11:14


Très beau texte et impressionnant photo. Faudra que je passe voir un de ces jours ce fameux palais!


Au plaisir de te lire,