Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dominique Baumont

  • : Le blog de Dominique BAUMONT
  • : UN ESPACE D'AFRIQUE ET D'HUMANITE, D'EXPERIENCES VECUES, UN ESPACE DE PARTAGE ET D'ECHANGE.
  • Contact

L' Auteur

  • Dominique BAUMONT
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique.

VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE.

2005–2007 en CENTRAFRIQUE.

2008–2010 au SENEGAL.

2012-2014 en 
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique. VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE. 2005–2007 en CENTRAFRIQUE. 2008–2010 au SENEGAL. 2012-2014 en REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.

Copyright

Recherche

Un voyage se fait toujours trois fois...

Une première en rêve, en imagination,

au ras des cartes.

Une deuxième le long des routes,

dans des bus rapiécés,

dans des gares en attente

d’hypothétiques trains,

dans des hôtels douteux ou des jardins radieux.

Enfin une troisième et interminable en souvenir,

dans la présence d’instants

qui vous constituent désormais

et que rien n’y personne ne peut effacer.

Elisabeth FOCH - Journaliste française - Prix Nadal 1990 

matin à Kikwit 2

 Matin à Kikwit. Bandundu. RDC

 

Archives

Une incitation au voyage. En chanson

La promesse d'une expérience de

Volontariat Solidaire réussie.

 

Musique de Zaz "On ira"

Vidéo de Ion Eminescu

Chargé de communication à la DCC

L'IVRE D'AFRIQUE

Copie (3) de la place du souvenir 1

voyager c'est...

...aller à la rencontre de la poussière savoureuse

des hommes.

Georges Scheade - Poète libanais

bonnes-Ouaka.jpg

db.jpg

au revoir les amis

Copie de entre-Kemb--et-Bangassou

calvaire 1

Kimbala 16

scène de rue

Catégories

EN PAYS PYGMEE - CENTRAFRIQUE

NGOUMA

famille-pygm-e

pygmées à Manasao

A MEDITER

enfant et vautour

Il y a pire que

le bruit des bottes, 

il y a le silence des pantoufles.

Max Frisch 

SENEGAL - 2010

regard du Sénégal 1-copie-1

enfants pointe sarène

regard du Sénégal-copie-1

regard du Sénégal 2

14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 17:26

 

 Avant d'arriver à Tambacounda, terme de mon voyage, je vous propose une petite légende

qui vous fera délicieusement frémir...

 

La légende du Ninki-Nanka

 

Le Fleuve Gambie irriguant la région de Tambacounda est associée à l’affaire de la mystérieuse carcasse marine surnommée « Gambo ». Mais « Gambo » masque depuis vingt ans une autre énigme bien plus ancienne : celle du Ninki-Nanka.

La tradition du Ninki-Nanka semble être depuis longtemps enracinée dans les populations vivant le long du fleuve Gambie et ce jusque dans le massif du Fouta-Djallon dans l’actuelle Guinée où il prend sa source. Ce nom (et quelques autres comme Niniganne ou Ninger) y désigne une sorte de serpent aquatique géant fabuleux possédant des pouvoirs surnaturels et appartenant au panthéon animiste local.

C’est en 1944 que paraissent les deux premiers articles à évoquer le Ninki-Nanka. « African Pterodactyls » de M.D.W. Jeffries, portant essentiellement sur les histoires de monstres volants du continent noir, ne lui accorde que quelques lignes au passage en se demandant comment un tel animal, s’il existe, se débrouille pour ne laisser aucune trace sur les berges du fleuve qu’il est censé visiter de temps à autres. Le second, « Notes sur le génie des eaux en Guinée » de Béatrice Appia, fait quant à lui le point sur les traditions concernant ce reptile géant que nombre de tribus affublent en outre d’une corne de diamant sur la tête et qu’ils accusent de se glisser à terre pour y commettre des dégâts à l’occasion des pluies torrentielles.

Alors, légende ou pas légende ? Les avis semblent très partagés aujourd’hui mais quelques témoignages pourraient cependant suggérer l’existence d’animaux inconnus au sein d’une nature exubérante de type mangrove marécageuse dans laquelle ils n’auraient aucun mal à se cacher.

En attendant, le « monstre » commence à devenir une véritable attraction connue à l’étranger. Des bijoux sont réalisés à son effigie et on voit les vacanciers scruter les eaux du fleuve Gambie en espérant l’apercevoir comme tant d’autres le font pour Nessie à des milliers de km de là en Écosse…

 

 

La Gambie NK 

La Gambie dans la réserve du Niokolo Koba où nous allons nous rendre.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

JDominique BAUMONT 17/05/2010 08:59



Je vais suivre tes bons conseils chevrette...Je prendrai un gris-gris ! Bisous à toi et bon début de semaine. Dominique



chevrette13 16/05/2010 12:31



la prochaine fois que tu visites le coin, prends l'appareil photot au cas où et un grigri pour te protéger...


à bientôt, nous partons rendre viste à des amis (Royan - puis Angers) je laisse mon blog programmé...



JDominique BAUMONT 16/05/2010 10:21



Rien de tout cela chère domm, ce sont des hyppo. Bisous à toi et bon dimanche. Dominique



JDominique BAUMONT 16/05/2010 10:20



Mais JE l'ai vu Eva et comme je l'ai trouvé sympathique je vous le présenterai. Bien à vous. Dominique



Domm 15/05/2010 17:55



Ca va, pas peur....


Bouts de bois, cailloux, Ninki-Nanka, ou croco à la surface de l'eau????


Bonne fin de journée Dominique