Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dominique Baumont

  • : Le blog de Dominique BAUMONT
  • Le blog de Dominique BAUMONT
  • : UN ESPACE D'AFRIQUE ET D'HUMANITE, D'EXPERIENCES VECUES, UN ESPACE DE PARTAGE ET D'ECHANGE.
  • Contact

L' Auteur

  • Dominique BAUMONT
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique.

VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE.

2005–2007 en CENTRAFRIQUE.

2008–2010 au SENEGAL.

2012-2014 en 
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique. VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE. 2005–2007 en CENTRAFRIQUE. 2008–2010 au SENEGAL. 2012-2014 en REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.

Copyright

Recherche

Un voyage se fait toujours trois fois...

Une première en rêve, en imagination,

au ras des cartes.

Une deuxième le long des routes,

dans des bus rapiécés,

dans des gares en attente

d’hypothétiques trains,

dans des hôtels douteux ou des jardins radieux.

Enfin une troisième et interminable en souvenir,

dans la présence d’instants

qui vous constituent désormais

et que rien n’y personne ne peut effacer.

Elisabeth FOCH - Journaliste française - Prix Nadal 1990 

matin à Kikwit 2

 Matin à Kikwit. Bandundu. RDC

 

Archives

Une incitation au voyage. En chanson

La promesse d'une expérience de

Volontariat Solidaire réussie.

 

Musique de Zaz "On ira"

Vidéo de Ion Eminescu

Chargé de communication à la DCC

L'IVRE D'AFRIQUE

Copie (3) de la place du souvenir 1

voyager c'est...

...aller à la rencontre de la poussière savoureuse

des hommes.

Georges Scheade - Poète libanais

bonnes-Ouaka.jpg

db.jpg

au revoir les amis

Copie de entre-Kemb--et-Bangassou

calvaire 1

Kimbala 16

scène de rue

Catégories

EN PAYS PYGMEE - CENTRAFRIQUE

NGOUMA

famille-pygm-e

pygmées à Manasao

A MEDITER

enfant et vautour

Il y a pire que

le bruit des bottes, 

il y a le silence des pantoufles.

Max Frisch 

SENEGAL - 2010

regard du Sénégal 1-copie-1

enfants pointe sarène

regard du Sénégal-copie-1

regard du Sénégal 2

31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 10:49

 

Je l'ai vue quand Dieu l'a créée sur la Montagne :
C'était en pleine nuit, la lune ayant atteint
Le plus haut niveau de ses crues de lumière.

Avant que Dieu ne parût comme jadis sur l'Horeb*
L'herbe alentour marchait tête baissée
Sous la brise

Il prit de la terre non battue de quelque pied,
Et la coula - vierge comme au Jour Premier -
Dans un long rayon de lune.

En un tour de main, ce fut le tour des seins ;
Et la grâce et l'esprit giclaient d'Eve
En éclaboussements éblouissants de lumière.
Puis vint le signal :

Dans l'espace nu, le vent se mit à tourner sur lui-même
Comme s'il avait mal de ne pouvoir se détendre
Dans un arbre. Dieu prit l'air dans le tourbillon ;

Et dans le silence plein de clarté,

L'Eve congolaise descendit vers le fleuve à l'heure
Où le soleil sort en refermant derrière lui
La porte de la nuit.


Tati LoutardAprès des études de baccalauréat au lycée Chaminade, dirigé par les marianistes à Brazzaville, Jean-Baptiste Tati-Loutard (né en 1938 à Ngoyo dans la commune de Pointe-Noire) amorce une première carrière de professeur. De 1961 à 1966, il fait des études de lettres en France (Bordeaux), obtient une licence de lettres modernes (en 1963) et d'italien (en 1964), puis enseigne la littérature et la poésie au Centre d´études supérieures de Brazzaville.

Devenu leader du mouvement culturel congolais, Tati-Loutard occupe divers postes de gestion supérieure, notamment directeur de l’Ecole supérieure des lettres, directeur du Centre d’enseignement supérieur de Brazzaville, puis doyen de l'Université des sciences humaines. À partir de 1975, il conjugue la vie littéraire et la vie politique et devient tour à tour ministre de l’Enseignement supérieur, de la Culture, des arts et du Tourisme. Après être retourné à l’enseignement pendant quelques années, il devient ministre des Hydrocarbures en 1997.

Tant dans sa vie d’écrivain que d’homme politique, Jean-Baptiste Tati Loutard travaille à fournir des réponses africaines aux défis de la condition humaine.

Il est décédé le 4 juillet 2009 à Paris.


Poésie

1968 - Poèmes de la Mer, Yaoundé, CLE

1968 - Les Racines congolaises, Paris, Pierre-Jean Oswald

1970 - L’Envers du Soleil, Paris, PJO

1974 - Les Normes du Temps, Lubumbashi, Mont noir

1977 - Les Feux de la Planète, Dakar, NEA

1982 - Le Dialogue des Plateaux, Paris, Présence africaine

1985 - La Tradition du Songe, Paris, Présence Africaine

1992 - Le Serpent austral, Paris, Présence Africaine

1996 - L’Ordre des Phénomènes, Paris, Présence Africaine

1998 - Le Palmier-lyre, Paris, Présence Africaine

2007 - Oeuvres poétiques, Présence Africaine

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article

commentaires

BAUMONT Dominique 02/01/2014 19:54


Pour moi aussi c'est une découverte Eva. Bises et bonne soirée.

eva 02/01/2014 19:29


Je ne connaissais pas du tout... Une vie bien remplie ! Bonne soirée Dominique, bises.