Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dominique Baumont

  • : Le blog de Dominique BAUMONT
  • Le blog de Dominique BAUMONT
  • : UN ESPACE D'AFRIQUE ET D'HUMANITE, D'EXPERIENCES VECUES, UN ESPACE DE PARTAGE ET D'ECHANGE.
  • Contact

L' Auteur

  • Dominique BAUMONT
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique.

VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE.

2005–2007 en CENTRAFRIQUE.

2008–2010 au SENEGAL.

2012-2014 en 
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.
  • Quelques chroniques et quelques photos de quelques missions en Afrique. VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE. 2005–2007 en CENTRAFRIQUE. 2008–2010 au SENEGAL. 2012-2014 en REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.

Copyright

Recherche

Un voyage se fait toujours trois fois...

Une première en rêve, en imagination,

au ras des cartes.

Une deuxième le long des routes,

dans des bus rapiécés,

dans des gares en attente

d’hypothétiques trains,

dans des hôtels douteux ou des jardins radieux.

Enfin une troisième et interminable en souvenir,

dans la présence d’instants

qui vous constituent désormais

et que rien n’y personne ne peut effacer.

Elisabeth FOCH - Journaliste française - Prix Nadal 1990 

matin à Kikwit 2

 Matin à Kikwit. Bandundu. RDC

 

Archives

Une incitation au voyage. En chanson

La promesse d'une expérience de

Volontariat Solidaire réussie.

 

Musique de Zaz "On ira"

Vidéo de Ion Eminescu

Chargé de communication à la DCC

L'IVRE D'AFRIQUE

Copie (3) de la place du souvenir 1

voyager c'est...

...aller à la rencontre de la poussière savoureuse

des hommes.

Georges Scheade - Poète libanais

bonnes-Ouaka.jpg

db.jpg

au revoir les amis

Copie de entre-Kemb--et-Bangassou

calvaire 1

Kimbala 16

scène de rue

Catégories

EN PAYS PYGMEE - CENTRAFRIQUE

NGOUMA

famille-pygm-e

pygmées à Manasao

A MEDITER

enfant et vautour

Il y a pire que

le bruit des bottes, 

il y a le silence des pantoufles.

Max Frisch 

SENEGAL - 2010

regard du Sénégal 1-copie-1

enfants pointe sarène

regard du Sénégal-copie-1

regard du Sénégal 2

25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 13:24

Une des missions de l’Église, souvent peu visible mais cependant bien réelle, est de participer au développement de son pays et au rayonnement de sa culture.

Quand j’ai été approché par l’Alliance Française de Bangui à travers son Directeur pour que l’Archevêché soit partenaire dans la création de la première structure éditoriale de Centrafrique, j’en ai parlé immédiatement à son Excellence qui a été enthousiasmée et a donné son accord pour que ce chantier se poursuive et aboutisse, avec pratiquement carte blanche pour moi.

Le rôle de l’Alliance est d’initier des projets, les mettre sur rails pour ensuite petit à petit se retirer en les confiant à un partenaire local.

Le premier objectif, culturel, des « Editions les Rapides », puisque c’est son nom, est  d’œuvrer à la promotion des écrivains centrafricains pour qui à ce jour, la seule possibilité de se faire éditer était de se tourner vers l’étranger en les aidant à sortir  de leur ghetto, et par là même sortir un peu ce pays méconnu de son enclavement.

Enclavement accentué par une littérature essentiellement orale ce qui nuit à sa reconnaissance hors des frontières. Passer de l’oralité à l’écrit, de l’écrit à l’édition s’est donc imposé à l’Alliance comme une nécessité.

Pour d’évidentes considérations économiques la première phase est consacrée à de la micro-édition (250 exemplaires) proposée à la vente en Afrique francophone. C’est aussi la phase d’apprentissage du métier d’éditeur : création de collections, comité de lecture, apprentissage technique, maîtrise de la chaîne de fabrication, de la distribution et de tous paramètres qui font les entreprises prospères.

Quittant probablement la forme associative pour une structure juridique plus appropriée, la seconde étape verra des tirages beaucoup plus élevés, avec diffusion en Afrique et ailleurs une fois ces canaux de distribution là bien identifiés.

Nous pouvons même imaginer, pourquoi pas, que les écoles d’état ou privées, celles de l’Ecole Catholique Associée de Centrafrique (ECAC), acquièrent un grand nombre de ces livres permettant aux élèves et étudiants de travailler sur des textes écrits par des auteurs de RCA.

C’est ce que nous avons appelé la phase de professionnalisation pour atteindre le deuxième objectif : le développement. Qui dit développement dit création de richesses, d’emplois, de salaires, d’impôts, de charges sociales et de tous paramètres qui font les pays prospères.

L’Assemblée Générale constitutive s’est tenue le 3 octobre 2007 à l’Archevêché et le 25 de ce même mois dans l’enceinte de l’Alliance, le lancement officiel sous le haut patronage de l’Archevêque de Bangui désormais et statutairement Président du Conseil d’Administration de la première maison d’édition de son pays, avec, offert, un petit recueil de quatre nouvelles d’écrivains centrafricains écrites pour la circonstance. Première étape de la première étape.

 

Église, culture et développement, la naissance des « Editions les Rapides » en est une belle illustration. Je suis très heureux d’avoir au nom de l’Archevêché contribué à sa mise en place et d’en être un des membres fondateurs. 

Centrafrique – Archevêché de Saint-Paul - Octobre 2007

Visuel---Les-Rapides.jpg

 


Depuis que j’ai écrit ce texte beaucoup de choses ont changé. L’Archevêque de Bangui de l’époque a démissionné, Stéphane Joly, le Directeur de l’Alliance Française est rentré en France, moi aussi.

Et puis bien sûr et surtout, la Centrafrique a basculé dans le chaos le plus total, l’anarchie sanglante, le non-droit, situation peu propice au développement d’une entreprise culturelle, peu propice au développement tout court, délicat euphémisme.

C’est un projet dont je n’ai plus de nouvelles…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique BAUMONT - dans VOYAGE
commenter cet article

commentaires

eva 29/04/2014 08:59


Quel dommage, un travail de longue haleine, un travail de fourmis, réduit à presque rien... Mais ce n'est pas le plus grave bien entendu... Quelle catastrophe !